Giya Kancheli

Géorgie

composition

Né le 10 août 1935 en Géorgie, état alors intégré au bloc soviétique, Giya Kancheli compte parmi les compositeurs vivants les plus joués.

Il débute sa carrière, à la suite de ses études au Conservatoire de Tbilisi, en menant une existence de compositeur indépendant – chose extrêmement rare dans l’Union Soviétique d’alors. Ses premières œuvres d’importance lui sont inspirées par sa collaboration fructueuse avec le metteur en scène Robert Sturua, pour qui il écrira beaucoup de musique de scène et de musique de film. Vers la même époque, au tout début des années 70, il est désigné directeur musical du Théâtre Rustaveli de Tbilissi, où il continue à produire énormément. Membre de l’Avant-garde soviétique, il se démarque rapidement de ses pairs en développant une technique personnelle, basée sur des formules thématiques extrêmement ramassées et simples – souvent tirées des pratiques populaires – développées ensuite dans le corps de l’œuvre. Il s’intéresse beaucoup aux grandes formes – compose un opéra avec Sturua, « music for the living », en 1984 – et devient un symphoniste prolifique (sept symphonies écrites en 1967 et 1986).

En 1991, Kancheli quitte la Géorgie et s’installe en Europe occidentale, à Berlin tout d’abord puis à Antwerp, où il vit depuis plusieurs années.

Participation aux concertsConcerts

17/08/2018 - Mozart, Kancheli et Auerbach