cat-festi

Janine Jansen, B. Brovtsyn, T. Ridout, G. Sigl, D. Blendulf, P. Ferrández & D. Kozhukhin
28.08.22 > 17:00

> Théâtre de Valère

Description

1ère Carte Blanche

 

La fin du XIXe siècle, en terre germanique, est marquée musicalement par un chromatisme puissant et une complexification du langage, dont Wagner est souvent tenu pour responsable. Son opéra Tristan et Isolde pose un jalon d’importance vers cette voie : l’amour dévastateur qui foudroie les protagonistes se manifeste en effet, dans sa partition, par une harmonie tendue à l’extrême, où un accord emblématique – depuis baptisé « accord de Tristan » – ne trouve sa résolution qu’après plusieurs heures, à la fin ultime de la pièce.

 

Ce chromatisme exacerbé, mettant en péril la notion même de tonalité, plusieurs compositeurs vont l’exploiter. Le jeune Schönberg de La Nuit transfigurée fait montre de tout son talent dans une écriture fouillée, dévoilant une émotivité à fleur de peau, entre derniers élans postromantiques et ruptures en gestation. Korngold pousse lui aussi le système tonal dans ses derniers retranchements, par ses inventions percutantes. Composée à l’intention du pianiste Paul Wittgenstein – frère du philosophe, ayant perdu sa main droite au Front – sa Suite Op.23 propose une musique expressive et ample. Ces trois pièces, d’une densité remarquable, mettent ainsi les formations de chambre au défi de conjuguer l’intimité habituellement associée à leur répertoire à une forme de théâtralité rarement soumise à de tels effectifs. Un concert à ne pas manquer !

Programme

E. W. Korngold  /  Suite, Op. 23

R. Wagner  /  Prélude de Tristan et Isolde (arr. pour sextuor à cordes par S. Gürtler)

A. Schönberg  /  La Nuit transfigurée, Op. 4

Artistes

Lieu du concert

Théâtre de Valère
rue du Vieux Collège 22
1950 Sion
Suisse